Émotion vient du latin emovere: movere en mouvement précédé de e- hors de, vers l’extérieur, une émotion c’est donc ce qui nous met en mouvement, nous secoue et nous fait bouger.Cela amène un état affectif souvent bref mais qui peut-être très intense.

Les émotions font peur, et sont plutôt mal tolérées dans notre société. Depuis le siècle des lumières, un esprit rationnel nous a été imposé comme étant la meilleure façon de penser, et, la forme d’intelligence la plus élaborée mettant de côté l’intuition et les émotions.

Depuis tout petit, souvent nous avons appris à ne pas les exprimer peut-être par crainte, par pudeur, parce que ce n’était pas autorisé, et, parce que le schéma de pensée était ainsi fait. Et puis en devenant adulte il est beaucoup plus confortable de les refouler, de les nier car elles peuvent procurer des sensations physiques désagréables, un moral pas toujours au beau fixe, etc…

Cependant nous avons besoin de ces émotions, et, d’ailleurs, nous sommes traversés toute la journée par ces dernières

Il existe deux familles d’émotions.

La première les émotions dites naturelles:

    _ La colère

    _ La tristesse

    _ La peur

    _ La joie

La deuxième les émotions dites apprises:

    _ La honte

    _ La culpabilité

    _ L’envie et la jalousie

    _ Le mépris et la pitié

    _ La frustration

Les émotions nous sont indispensables car elles nous permettent de traverser notre vie en nous aidant et en nous montrant la route à suivre, un peu comme lorsque vous conduisez votre voiture, et que vous devez respecter le code de la route.

Lorsqu’une de ces émotions surgit, le plus simple est d’accepter de les ressentir, de savoir les reconnaître et les différencier, de les accueillir, de les vivre dans son corps, d’arriver à entendre leurs messages, pour finalement pouvoir passer à l’action.

N’ayez plus peur de vos émotions mais apprivoisez-les.

« Quand on cesse de reconnaître ses émotions, on cesse de comprendre le sens de ses expériences. » Nathalie Branden